Aly in Japan

04 septembre 2018

Jour 1 : Arrivée à Tokyo

Nous quittons la maison à 10h30 histoire de ne pas arriver en retard. Le temps de manger un bout dans une brasserie et nous voilà à l'aéroport avec trois heures d'avance. L'hôtesse nous annonce que nous sommes là trop tôt et qu'il va falloir attendre deux heures avant de pouvoir faire les démarches pour obtenir la carte d'embarquement. Pas grave. Nous nous posons dans un café histoire de passer le temps puis nous disons au revoir aux parents de Mallo qui ont eu la gentillesse de nous conduire et d'attendre avec nous. Enfin, c'est l'heure ! Nous tombons sur une nana trop sympa qui nous bloque toute une rangée de sièges dans l'avion. Nous passons ensuite la sécurité où Mallo se fait contrôler (tradition familiale). Puis nous apprenons que notre vol pour Dusseldorf a du retard. Malgré tout nous finissons par arriver en Allemagne où notre voyage commence vraiment. 

À peine descendus de l'avion, un agent de la compagnie ANA nous attend pour nous guider à traver l'aéroport jusqu'au contrôle des passeports. Super service ! Je suis impressionnée. Nous passons la douane et je file aux toilettes. En sortant, j'entends une annonce disant que Mallo et moi devons nous présenter à notre porte d'embarquement. Oups ! Bon, pour le coup, on n'était pas en retard, il fallait simplement que l'hôtesse puisse scanner nos passeports. On finit par embarquer. Une heure après le départ, on nous sert à boire avec des petits biscuits apéro. Je prends un jus de tomate et je me dis que j'aime vraiment le service à la japonaise. On nous sert ensuite à manger. C'est amusant de voir les Européens dégaîner les baguettes alors que les Asiatiques prennent les couverts. Chacun fait durer le plaisir comme il peut. Je commence à regarder Deadpool 2 mais je fatigue. Je tente de dormir mais la position assise ne me réussit pas. Mallo a pitié de moi. Il me montre comment incliner mon siège. Je m'endors enfin mais je suis réveillée après 3 ou 4 heures parce que je suis complètement déshydratée. Je n'aurais pas dû prendre de sake avec mon repas. La petite bouteille d'eau du plateau repas n'a pas compensé. Comme Mallo dort, je bois la moitié de sa bouteille, mais rien n'y fait. Je finis par aller demander à une hôtesse si je peux avoir à boire. Étant donné que la matinée est déjà bien avancée au Japon, je regarde la fin de mon film. Puis je regarde les infos pour savoir ce qu'il se passe dans le monde. Je vois un papy expliquer qu'un gros typhon est annoncé sur le pays et qu'il n'y a plus qu'à prier. Hm... Je lance un autre film (I Feel Pretty, pour les curieux) et c'est l'heure du petit déjeuner. On nous annonce du retard et des turbulences. Au final, ça se passe bien (même si je n'arrive pas à voir la fin du film tant il y a d'annonces). Nous voici au Japon ! C'est mon premier voyage en Asie et j'ai du mal à réaliser. Je passe la douane pour obtenir mon visa puis nous allons à la poste récupérer notre wifi portable. Il faut ensuite qu'on se rende dans une agence pour avoir nos pass qui nous permettront de voyager en train à travers le Japon pendant deux semaines. Maintenant que toutes nos démarches sont faites, nous tentons de comprendre comment rejoindre notre hôtel avec Internet qui ne fonctionne pas au sous-sol. Nous finissons par acheter une carte de transport rechargeable et c'est parti pour Tokyo ! Il fait vraiment lourd à l'extérieur et la clim tourne à fond. Une fois à la gare de Tokyo, il y a un monde de dingue. Plusieurs vols et trains ont été retardés à cause du typhon et nous arrivons tous en même temps, à l'heure de pointe, plus ou moins. À Akihabara, j'ai l'impression d'être au cœur d'une mêlée dans un match de rugby géant. Je suis coincée contre un mur entre le métro et l'escalier qui conduit à l'opposé de la direction dans laquelle je veux aller. Je suis crevée et au bord de la crise d'angoisse. Pourtant, j'arrive à me resaisir et à me rendre à Asakusa, notre premier pied-à-terre. Nous trouvons assez facilement notre hôtel, sauf que ce n'était pas le bon. Par chance, le nôtre se trouvait à deux pas. En plus, nous avons été surclassés à cause du typhon.

IMG_20180904_194126

On a connu pire comme vue. Je me sens mieux et je suis prête à explorer le quartier, pendant que les commerçants se préparent pour le typhon. J'adore vraiment ce coin de Tokyo avec son temple et ses échoppes.

IMG_20180904_202901

IMG_20180904_202330

La faim commence à se faire sentir et nous nous posons dans une sorte d'izakaya (un genre de bistrot) où je peux enfin goûter un hoppy en mangeant des spécialités locales comme des takoyaki ou des tempura (la tête de crevette panée, ça fait un drôle de choc culturel mais c'était franchement bon). Malgré tout, nous ne traînons pas trop car la journée a été longue. Nous rentrons à l'hôtel pour un repos bien mérité.

Posté par alongua à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2018

Jour 2 : Tokyo

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous mettons en route pour prendre notre premier petit déjeuner sur le sol japonais. Une youtubeuse que je suis de temps à autre avait posté une vidéo sur Asakusa peu de temps avant notre départ. Je savais donc exactement où je voulais aller : le Royal Cafe. Une fois de plus, j'ai dévoré mon repas sans prendre de photo mais c'était vraiment très bon.

Nous nous mettons ensuite en route pour le Sumida Aquarium, au pied de la tour Tokyo SkyTree (que vous pouviez voir depuis la chambre d'hôtel sur la photo d'hier). C'est un endroit très apaisant. Tout y est simple et efficace, on sent la patte de Takashi Amano. Et il est agréable de pouvoir voir les experts travailler dans leur laboratoire. C'est vraiment un très bon moment.

IMG_20180905_115855

Prochaine étape : le parc de Ueno. Pour nous y rendre, nous repassons par le temple Senso-ji et il y a nettement plus de monde que la veille (même si ce n'est pas flagrant sur la photo).

IMG_20180905_132101

Nous arrivons ensuite dans le parc. Mallo est déshydraté car on n'a pas l'habitude de ces températures subtropicales en Normandie (et aussi parce que les Japonais ne semblent pas vraiment boire d'eau à table). C'est d'ailleurs assez étrange pour nous parce que nous sommes sous un magnifique ciel bleu et nous recevons des tas de messages de nos proches qui s'inquiètent du typhon.

Le parc est assez immense avec un zoo, des temples et un énorme lac.

IMG_20180905_145313

IMG_20180905_151836

Par contre, ici, ce ne sont pas les pigeons qui vous dérangent mais les corbeaux. J'ai failli faire un arrêt cardiaque tant l'un d'eux est passé près de moi en croassant. Pour me remettre de mes émotions (et parce qu'il commence à faire faim), nous allons nous poser dans le centre commercial à proximité. Et, pour une fois, j'ai pris une photo du repas :

IMG_20180905_160425

Une fois le ventre plein, nous nous mettons en route pour Akihabara, le quartier geek où nous allons visiter la boutique Super Potato. Ils ont vraiment des tas de vieux jeux vidéo et d'anciennes consoles. C'est complètement fou. Heureusement que tout est en japonais, sinon on aurait sans doute craqué. Après tout ça, c'est l'heure du goûter. Nous hésitons à faire un maid café mais on ne se sent pas trop de devoir porter des oreilles de chat en faisant des trucs ridicules. Nous nous retrouvons donc dans un princess café où nous réussissons à communiquer en japonais (je remercie mon moi du passé d'avoir voulu étudier la langue avant le départ). Par contre, le café est franchement naze et on préfère changer d'air, direction Odaiba. J'avais vraiment très envie d'aller voir le gundam géant et je n'ai pas été déçue.

IMG_20180905_191652

Nous restons même pour regarder le spectacle. Ça n'a rien d'exceptionnel mais c'était quand même une bonne expérience. Une fois de plus, la faim se fait sentir. Nous cherchons notre bonheur dans le centre commercial et nous finissons dans un restaurant de sushi qui envoie les plats à table via un mini Shinkansen (le TGV local). Ils ont une grande variété de poisson et c'est franchement pas mauvais. J'ai même pu goûter un taiyaki fourré à la pâte de haricot rouge.

IMG_20180905_204756

Notre chemin nous mène ensuite vers la statue de la liberté et le long de la baie de Tokyo.

IMG_20180905_212001

À la base, j'avais prévu de faire un tour de grande roue mais il y a vraiment beaucoup de vent donc on se contente de marcher. Cela nous permet d'apercevoir des choses assez improbables pour un mois de septembre :

IMG_20180905_214305

Pour la petite histoire, il y a un bouton au niveau du cœur. Bien sûr, Mallo a appuyé dessus déclenchant une musique pseudo-romantique. C'était vraiment drôle. Le temps passe vite quand on s'amuse, il est déjà 23 heures et il est temps de rentrer car demain, on change de cadre.

Posté par alongua à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2018

Jour 3 : En route pour Kyoto

La nuit a été compliquée. Je me suis réveillée vers 2 heures et impossible de me rendormir tellement j'avais soif. Heureusement qu'il y a de quoi boire dans la chambre. Je finis par me rendormir pour me réveiller à 8 heures. On prépare nos sacs et on reprend la route, en zappant le petit déjeuner. Nous sommes un peu perdus et un policier super sympa vient nous aider. Ça fait tout drôle, tant de gentillesse. Nous nous rendons à la gare pour acheter nos billets pour Kyoto et nous en profitons pour prendre également ceux pour Osaka quelques jours plus tard. J'ai l'impression que le temps passe beaucoup trop vite et je suis frustrée. Pourtant, c'est moi qui ne voulait pas passer trop de temps à Tokyo de peur de détester cette affluence constante. Par chance, l'heure du déjeuner a sonné et un ami nous a conseillé un restaurant pour manger des soba. Il faut faire la queue mais nous avons suffisamment confiance pour patienter un peu. Et nous avons bien fait !

IMG_20180906_125026

La sauce au sésame (à droite sur la photo) est une vraie tuerie. J'ai adoré ! Nous reprenons le métro pour rejoindre la gare et nous apprenons qu'il y a eu un tremblement de terre à Hokkaido. Décidément, le Japon douille cette année ! Nous allons voir le palais impérial mais très vite nous rebroussons chemin pour trouver notre train. J'en profite pour acheter un ekiben (ou bento de gare). C'était un peu mon rêve de faire ça au Japon et j'ignore quand je pourrai le refaire donc je n'hésite pas. En plus, ils ont même un bento vegan. Je vais enfin avoir des légumes !!!

Dans le train, je suis collée à la fenêtre car je crois me souvenir qu'il est possible d'apercevoir le mont Fuji. Mallo dort comme une souche. Et là, par la fenêtre...

IMG_20180906_155325

Je fais une vidéo et des dizaines de photo mais Mallo finit par se réveiller et le voir aussi. Je mange mon bento pour fêter ça.

IMG_20180906_161423

Nous arrivons à Kyoto où nous prenons le métro avec la même carte qu'à Tokyo. Fantastique ! Nous trouvons notre hôtel assez facilement et la chambre est vraiment superbe.

IMG_20180906_182628

Nous décidons d'aller nous promener pour profiter de la ville tant qu'il ne pleut pas car les jours à venir s'annoncent pluvieux. On tombe sur de petites pétites et on prend conscience qu'il y a DES TAS de temples à Kyoto.

IMG_20180906_195807

Après deux heures de marche, je me dis qu'il est peut-être temps de manger quand même. Nous nous posons dans un endroit qui sert des udon. C'est la journée des pâtes ! Le repas est franchement bon.

IMG_20180906_203621

On tombe sur un boutique qui vend des dango. Nos amis qui sont déjà allés au Japon nous ont décrit cette friandise comme étant "insipide et hyper sucrée". Sachant que c'est un truc que les personnages d'animes et de manga mangent tout le temps, on décide de goûter quand même. L'absence de photo est le témoignage de mon opinion : j'ai beaucoup aimé. J'imagine que la qualité dépend du lieu d'achat et nous sommes vraiment bien tombés. Après tout ça, la fatigue se fait sentir. Retour à l'hôtel pour un repos bien mérité.

 

Posté par alongua à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2018

Jour 4 : Kyoto et ses temples

Il fait beaucoup trop chaud dans ce pays ! Je me réveille à minuit complètement trempée puis j'arrive à me rendormir jusqu'à 5 heures. Comme c'est un petit hôtel, le petit déjeuner est servi pour 10 personnes à la fois et nous avons opté pour le créneau de 8h30. Il va falloir patienter un peu. Je regarde par la fenêtre, le temps est mitigé. On finit par pouvoir manger un bout. Un bento nous attend sur la table ainsi que de la soupe, du riz et la possibilité de se faire des tartines ou du muesli pour les moins courageux. C'est vraiment sympa.

Le temps d'attraper un parapluie et nous voici en route pour visiter nos premiers temples. En marchant vers Gion, nous passons dans le parc Maruyama.

IMG_20180907_093241

Puis nous arrivons à Kodaiji. À l'accueil, on nous propose un ticket combiné pour ce temple, Entoku-in et un musée. La différence de prix n'étant pas significative, nous acceptons. Il est encore relativement tôt et il pleuviote ce qui limite le nombre de touristes.

IMG_20180907_100637

Depuis ce temple, nous apercevons une statue immense. Après notre visite, nous nous rendons donc à côté pour en savoir plus. Nous débarquons donc à Ryozen Kannon. Un petit papy à l'entrée nous explique tout ce qu'il est possible de faire. Il pleut énormément mais la visite reste agréable. Nous faisons un vœu comme conseillé, nous allons voir les pieds de Bouddha et nous visitons même l'intérieur de la statue. 

IMG_20180907_103023

Nous reprenons ensuite notre visite en retournant à Entoku-In. Nous n'attendions rien de cet endroit mais nous avons vraiment adoré l'ambiance. Il n'y avait personne ou presque. Je me suis essayée à la calligraphie et nous avons passé un long moment à contempler le jardin. Nous nous sentions tellement bien dans cet endroit que nous avons demandé à y faire une cérémonie du thé. Un photographe japonais nous demande si nous vivons au Japon parce qu'il trouve qu'on parle bien la langue. Il est convaincu que nous sommes Italiens ce qui me fait beaucoup rire. Il est ensuite temps pour nous de continuer notre visite. Nous allons voir le petit musée qui n'a rien d'extraordinaire mais au moins il n'y pleut pas. Puis nous reprenons la route vers Kyomizudera en parcourant des rues vraiment très commerçantes. Ça fait un drôle d'effet de voir autant de monde. Une fois dans le temple, il y a une plateforme d'observation et la vue est franchement sympa.

IMG_20180907_124923

Étant à Kyoto, il nous fallait faire un repas à base de tofu. À ce moment, la pluie tombe vraiment très fort et le resto où je voulais manger est définitivement fermé. Nous optons donc pour un autre endroit un peu à l'écart de la zone commerçante qui sert du tofu sous plusieurs déclinaisons dont le yudofu que je voulais goûter.

IMG_20180907_133333

C'était super bon (tu te demandes s'ils ont déjà goûté du tofu chez Bjorg tellement on s'est régalé ici) ! Et c'était hyper copieux. On a calé tous les deux ce qui est bien dommage.

On reprend ensuite la route par Chion-in pour aller visiter Nanzen-ji et Eikan-do.

IMG_20180907_154708

IMG_20180907_155209

IMG_20180907_162613

On emprunte ensuite le chemin de la philosophie mais il est déjà tard et le temple qui se trouve à l'autre bout va bientôt fermer. On se mange une glace au matcha pour compenser avant de retraverser Kyoto pour rejoindre notre hôtel.

Comme nous fêtons notre anniversaire de PACS, nous décidons de manger dans un bon restaurant. Kyoto est réputée pour sa cuisine obanzai et nous atterrissons à Gion Manzara pour un repas au comptoir. C'est vraiment top ! Et je me régale. C'est clairement le meilleur repas du séjour et j'en profite à fond. Il est temps de faire une promenade digestive dans Gion avant de rentrer à l'hôtel.

IMG_20180907_203728

 

Posté par alongua à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2018

Jour 5 : Kyoto et ses environs

La nuit a été pas mal perturbée entre un appel d'un pote à 0h30 et les sirènes dans la rue à 4h30 mais nous avons quand même réussi à être au petit déjeuner à 7h30. Nous voulions nous lever tôt pour aller visiter Fushimi Inari Taisha et tenter d'éviter la pluie mais les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite. Nous avons donc traversé les mille tori du temple sous une pluie battante mais avec le sourire (j'avoue que ce n'est pas évident sur la photo). Par contre, suite au typhon, impossible de faire l'ascension de la montagne.

IMG_20180908_085250

Nous avons ensuite pris la route pour Arashiyama. Là encore, l'impact du typhon se fait sentir. La rivière est en crue et la célèbre bambouseraie fait peine à voir. Ça fait un pincement au cœur. J'ai tout de même tenté de prendre des photos positives de l'endroit.

IMG_20180908_103023

Nous nous sommes ensuite rendus à Tenriyu-ji, le grand temple au dragon céleste. J'y allais parce que je trouvais le nom vraiment classe mais aussi parce que les jardins avaient l'air top (et qu'ils abritaient un resto qui proposait de la cuisine zen).

IMG_20180908_105136

IMG_20180908_104955

IMG_20180908_112843

Le tofu était encore meilleur qu'hier ! Je vais vraiment finir par aimer ça. Quoi qu'il en soit, la cuisine zen est à tomber. Je me suis régalée. Après le repas, on visite le temple avant d'aller voir la peinture de dragon qui vous suit des yeux. C'est vraiment bluffant. J'ai dû faire trois ou quatre fois le tour de la pièce pour tester et ça marche vraiment. C'est magique !

On rentre à Kyoto pour aller visiter le marché couvert de Nishiki. C'est plein d'odeurs inconnues ce qui est plutôt dépaysant pour le coup. Jusqu'alors le Japon nous semblait tout de même étrangement familier car les animes et les séries sont très fidèles à la réalité. Comme il est encore tôt, nous décidons d'aller voir le palais impérial. Là, une dame trop sympa nous interpelle pour nous dire d'aller d'abord faire la visite puis de revenir voir un endroit super mignon dans le parc. C'est tellement gentil !

IMG_20180908_152205

IMG_20180908_152905

Nous faisons la visite et partons ensuite vers un temple mais nous arrivons moins de 30 minutes avant la fermeture donc il est trop tard pour voir quoi que ce soit. Pour nous consoler, nous allons chez Ippodo, un petit salon de thé conseillé par un ami. C'est super instructif et je goûte un thé gyokuro avec une petite douceur.

IMG_20180908_172322

Pour la petite histoire, l'eau à 90°C passe d'une tasse à l'autre pour atteindre les 60°C avant d'être versée sur les feuilles. C'est bien la première fois que je me fais un thé dans les règles de l'art et c'est agréable. Par contre, je suis complètement claquée et mon japonais s'en ressent. Je suis partie en disant à peu près "Merci s'il vous plaît, j'ai détesté". Au final, ça reste une anecdote amusante et ça a dû rassurer la serveuse qui nous a dit qu'elle connaissait Calais en Normandie, quelques minutes plus tôt

Nous rentrons à l'hôtel et j'ai un peu la flemme de réfléchir à l'endroit où je veux aller manger. Du coup, nous demandons conseil à la dame de l'accueil et nous voici en route pour Bamboo, sous la pluie. Comme nous étions un peu isolés, j'ai bien pris le temps de prendre des photos pour une fois.

IMG_20180908_210230

IMG_20180908_215127

IMG_20180908_212148 

Ci-dessus, ce que j'ai commandé. Ci-dessous, un des plats de Mallo :

IMG_20180908_212153

Le voir manger la tête de ses petits poissons, ça n'a pas de prix. J'ai vraiment beaucoup ri. On voulait du choc culturel, en voilà ! Après toutes ces émotions, nous rentrons à l'hôtel complètement cassés et sous la pluie.

 

 

Posté par alongua à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2018

Jour 6 : De Kyoto à Osaka

Grasse matinée de folie, on se lève à 8 heures, c'est incroyable. Le temps de faire les sacs et de prendre un délicieux petit déjeuner et nous partons pour la gare. En chemin, nous croisons un type un peu éméché et visiblement très heureux de pouvoir pratiquer l'anglais. Il nous colle un peu et il ne sent pas la rose mais il est marrant donc ça passe. Nous restons sur Kyoto jusqu'à 18 heures et j'ai bien envie d'en profiter donc nous laissons nos bagages dans une consigne et partons pour Kinkaku-ji en bus. Pour la première fois du séjour, j'ai compris la lassitude de certains locaux vis-à-vis des touristes. Et vas-y que ça braille dans le bus ! J'étais vraiment choquée. 

On arrive au temple et là l'ambiance est bien différente des autres endroits que nous avons visités jusqu'ici. C'est clairement une grosse machine qui accueille des bus pleins à craquer de Chinois (et d'autres nationalités). Le parcours est vraiment fleché. On entre, on prend la photo :

IMG_20180909_121038

Puis on marche un peu pour atterrir dans l'allée pleine de marchands. Une dame âgée nous fait goûter du matcha sucré avec feuilles d'or intégrées. J'ai dû sortir l'intégralité de mon vocabulaire pour discuter avec elle mais elle semblait contente. On marche ensuite vers Shimogamo-jinja, le sanctuaire shinto que nous voulions visiter hier. Là, on doit patienter car il y a de très nombreux mariages. Puis nous faisons la visite guidée intégralement en japonais. Comment vous dire ? Nous n'avons pas compris grand-chose mais chaque idée saisie est vécue comme une petite victoire. Après ça, on poursuit notre route vers Ginkaku-ji. J'en profite pour goûter un onigiri grillé. C'est délicieux et je l'ai englouti en moins d'une minute. Le riz est vraiment délicieux dans ce pays mais revenons à nos temples. J'ai adoré le jardin du pavillon d'argent malgré l'affluence.

IMG_20180909_150411

IMG_20180909_151705

En sortant, on tombe sur un stand de choux à la crème. J'en prends un au matcha, et Mallo un à la vanille car il commence à faire une overdose de thé. On reprend ensuite le bus pour la gare histoire de faire un tour dans la partie plus moderne de Kyoto. Il se remet à pleuvoir donc on se réfugie dans un énième temple avant de récupérer nos bagages. On achète de quoi goûter dans le train et c'est parti, direction Osaka.

J'avoue que j'ai un peu le cafard de quitter Kyoto mais je sais que mon ami Mouloud nous attend à Osaka donc ça me réchauffe le cœur. Nous trouvons assez facilement l'hôtel dans lequel il travaille et nous sommes vraiment bien accueillis. La chambre est vraiment moderne avec de bonnes fenêtres et de vrais rideaux. Je sens qu'on va bien dormir ici. Mais avant de dormir, il faut manger. Nous demandons des conseils pour aller nous restaurer dans les environs et nous ne sommes pas déçus. L'hôtel a carrément une liste par type de plat avec les différents tarifs. C'est royal ! Nous demandons à Mouloud son endroit préféré et il nous oriente vers Takotakoking. C'est à deux pas de l'hôtel et l'ambiance y est vraiment conviviale. Nous nous retrouvons au comptoir et c'est la première fois que je suis à côté d'un fumeur. Au Japon, il est possible de fumer dans les restaurants mais pas forcément dans la rue. Cela dit, ce n'est pas particulièrement gênant et les gens sont tellement adorables qu'on oublie vite ce petit désagrément. En plus, les takoyaki sont une tuerie.

IMG_20180909_200821

J'ai vraiment adoré ! Nous décidons ensuite d'aller explorer le quartier de Dotombori qu'on voit très souvent dans les vidéos sur Osaka. Il y a des néons dans tous les sens.

IMG_20180909_205803

Il y a du monde mais à aucun moment on ne se sent oppressé. À force de déambuler dans les rues, nous tombons sur une salle d'arcade. Le bruit y est assourdissant mais c'est tellement dingue que nous prenons le temps de visiter les nombreux étages. Les joueurs sont excellentissimes. Nous avons vu un gars jouer à Dance Rush Stardom comme s'il allait courir le marathon. Il avait de quoi s'hydrater, sa petite serviette et, même si j'ai l'air de me moquer un peu, il m'a scotchée. Les joueurs sont tous tellement excellents dans leur catégorie que nous n'osons même pas tester les différentes machines qui s'offrent à nous. C'est dingue ! Avec tout ça, l'heure tourne donc nous rentrons à l'hôtel pour préparer notre journée de demain et DORMIR !

 

Posté par alongua à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2018

Jour 7 : Osaka

On se réveille tranquillement et on va prendre le petit déjeuner. Le buffet est canon. On mange super bien et il y a même des légumes et des fruits. On se met ensuite en route pour l'aquarium d'Osaka sous une pluie battante. Mes chaussures sont bien moins étanches que je ne le pensais et j'arrive avec les pieds trempés dans l'immense bâtiment qui abrite l'aquarium.

La visite est très instructive et les différents bassins sont vraiment bien fichus.

IMG_20180910_111926

IMG_20180910_114112

IMG_20180910_120611

Pourtant, malgré le couple de requins-baleines, je n'ai pas l'effet whaou espéré. J'imagine que le fait d'être trempée dans un espace qui fait tourner la clim à fond n'aide pas forcément à pleinement profiter. Ceci dit, ça m'a permis de vraiment apprécier les toilettes chauffantes pour une fois. 

Après notre visite, nous nous rendons au marché pour déjeuner et là, on comprend assez bien le peu de fruits et de légumes des derniers jours. À 20 balles le melon, ça devient un produit de luxe. Ceci dit, tout est cher dans ce marché, à peu de choses près. Mallo goûte une brochette de bœuf Matsusaka (hors de prix !) et je me contente d'un curry sympa mais sans plus. Heureusement, le dessert sauve tout. On a réussi à trouver des ichigo daifuku.

IMG_20180910_141949

On décide ensuite d'aller visiter le château d'Osaka.

IMG_20180910_143919

Il y a une exposition super intéressante mais j'avoue ne pas assez m'y connaître en histoire du Japon pour vraiment apprécier. Par contre, le travail de recherche est impressionnant. J'avais l'impression de voir un Où est Charlie ? géant par moment. L'autre chose que j'ai vraiment aimée dans cet endroit, c'est la vue panoramique depuis le haut du château.

IMG_20180910_145303

Après ça, on recommence à avoir faim. On file dans le quartier America Mura avec ses boutiques et ses cafés à l'américaine pour se poser dans un café (recommandé par l'hôtel).

IMG_20180910_165408

Ce n'est pas le meilleur goûter du séjour mais ça fait du bien de se poser un peu avant de retourner voir Mouloud pendant sa pause. Il nous parle de Namba, le quartier geek, ce que je note dans un coin de ma tête. Suivant toujours les conseils de l'hôtel, nous sortons manger un okonomiyaki (un de mes plats japonais préférés) tout en buvant un shochu.

IMG_20180910_205603

Là encore, je me régale (vous noterez d'ailleurs que j'ai réussi à m'arrêter à temps pour prendre une photo). Il faut dire que le restaurant existe depuis plus de quarante ans. Et comme tous les soirs, on mange giga bien pour très peu cher.

Après le repas, nous filons à Namba avec ses salles d'arcades. On se sent bien à Osaka donc on décide de tenter le maid café dans l'espoir d'avoir un dessert trop choupi.

IMG_20180910_220213

Au début, j'ai l'impression que c'est un peu triste. T'as un mec seul qui semble ne vivre que pour ce type d'endroit, un autre qui a l'air de fêter son anniversaire avec lui-même et un groupe de geek un peu coincés. Pourtant, j'ignore si c'est à cause de notre serveuse super sympa ou du spectacle par la suite, mais j'ai fini par passer un excellent moment. Tout le monde criait, chantait, tapait dans les mains, les deux types dansaient, complètement à fond. Je suis contente parce que ça m'a permis de me faire une autre image de ce genre d'endroits. On ressort avec le sourire pour rejoindre notre hôtel histoire de dormir un peu car demain il va falloir se lever.

Posté par alongua à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2018

Jour 8 : Himeji, Kobe et autres joyeusetés

On se lève tôt histoire de profiter au maximum du château du héron blanc avant l'affluence. Himeji est un des endroits touristiques que j'attends le plus de visiter depuis que j'ai vu un reportage sur NHK. Et l'endroit est encore plus beau que je ne l'espérais.

IMG_20180911_110107

La visite est d'autant plus dépaysante qu'elle se fait en chaussettes ! J'ai oublié de parler de ça les jours précédents tant c'est devenu naturel pour nous, mais pour entrer dans les temples, il faut systématiquement se déchausser histoire d'éviter de souiller l'endroit avec nos godillots dégoûtants. Et il en va de même au château d'Himeji. 

La visite est vraiment très instructive même si là encore nous n'y connaissons toujours rien en histoire. Au moins, j'arrive toujours à relier les habitants des châteaux à Tokugawa Ieyasu, unificateur du Japon qui revient souvent dans les reportages.

Nous poursuivons nos visites avec le superbe koko-en. Là encore, mes attentes étaient élevées et le jardin les a explosées. Nous passons je ne sais combien de temps sur place tellement c'est magnifique. Et pour une fois, le soleil est de la partie, ce qui ne gâche rien.

IMG_20180911_121133

IMG_20180911_121443

IMG_20180911_125252

IMG_20180911_123233

C'est un de mes endroits préférés au Japon mais l'heure tourne et on commence à penser à manger. On se rend donc à Kobe (Spoiler alert : si vous vous dites "ça sent la connerie" vous avez raison). Une fois à la gare de Kobe, on aperçoit le chemin de rando qui mène à la vue panoramique en passant par une cascade et un jardin botanique. On voit des mamies descendre par là et on se dit, naïvement, que ça doit être une petite promenade tranquille. 

Au début, tout se passe bien et c'est vraiment sympa de croiser plein de gens qui te disent "bonjour". En plus, l'arrivée sur la cascade est vraiment super.

IMG_20180911_145123

On continue notre ascension et là, la voie est bloquée (merci le typhon !) et il faut faire un détour par la route. Autant le dire tout de suite, la promenade devient nettement moins agréable. Et comme mon esprit n'est plus distrait par de jolies choses à voir, je commence à avoir super faim. Puis hyper soif. C'est bien malin de partir en randonnée en ayant vidé sa bouteille d'eau. On finit par atteindre le jardin botanique et, comme dans tous les parcs au Japon, il y a de quoi boire. Je suis sauvée ! Comme je me sens mieux, nous reprenons la route vers la vue panoramique.

IMG_20180911_155502

C'est là qu'on prend pleinement conscience que la ville est nichée entre la mer et la montagne. C'est vraiment un endroit agréable. Nous arrivons un peu tard pour vraiment manger (en même temps, il est 16 heures, patate !) et on décide de redescendre pour visiter Chinatown ou plutôt Nankinmachi. J'ai promis à Mallo de descendre par une cabine de l'horreur et je tiens promesse (en couinant peut-être un peu çà et là).

IMG_20180911_160347

Encore un peu de marche et nous voici arrivés à destination :

IMG_20180911_170137 

Là, plein de stands de nourriture nous attendent. Je craque sur un pain fourré que je vois un peu partout et qui semble prometteur.

IMG_20180911_170956 

Alors, mouais... Ce n'est pas terrible. J'imagine qu'on n'a pas choisi le meilleur endroit pour tester. Du coup, on va se poser dans un café pour prendre un goûter.

IMG_20180911_172545

Pour le repas équilibré, c'est loupé, mais ça fait du bien par où ça passe. Une fois calés, on reprend le train direction Osaka et l'hôtel. Il a fait très chaud et nous avons bien mérité de nous laver. De plus, nous arrivons au bout de notre stock de vêtements et il est grand temps de faire une lessive. Nous en profitons pour discuter avec Mouloud qui nous conseille un resto tenu par des petits pépés qui préparent des sushis.

Alors, là, grosse claque ! Certes la présentation n'est pas des plus élégantes mais ce goût ! Et ce choix de garnitures ! Pour un prix tellement modique ! J'annonce à mes compagnons de resto japonais de m'oublier pour une durée indéterminée. Je ne peux plus manger de sushis comme avant après ça.

IMG_20180911_203548

IMG_20180911_205250

IMG_20180911_210857

IMG_20180911_205643

 

Après ce délicieux repas, il est temps de rentrer se reposer un peu car demain il y a encore des tas de choses à voir...

Posté par alongua à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2018

Jour 9 : De Nara à Osaka

Après une pseudo grasse mat' (comprendre qu'on s'est rendormis 10 minutes, littéralement), nous profitons à nouveau de l'excellent buffet du petit déjeuner avant de nous mettre en route pour la ville de Nara. 

Une fois sur place, on traverse l'espace rempli de daims jusqu'à arriver à Todai-ji, un des endroits que je rêvais de visiter.

IMG_20180912_121533

IMG_20180912_103831

IMG_20180912_104136

Dans la parc, des vieilles dames vendent des biscuits spéciaux pour les daims et on se bidonne à regarder les touristes terrorisés qui ont des réactions disproportionnées quand les daims viennent dévorer les biscuits directement dans leurs mains.

Après avoir bien ri, nous entrons dans le temple qui est fortement touristique. Il n'y a pas la quiétude espérée mais le grand Bouddha reste vraiment impressionnant avec ses 18 mètres de haut.

IMG_20180912_111510

Il y a un trou dans un pilier par lequel chacun s'amuse à passer. Je crois que c'est supposé symboliser la renaissance. Mallo réussit aisément alors que je fais une crise d'angoisse malgré les encouragements - en français - d'une jeune Chinoise. Ça me rend un peu grognon, pour être honnête donc on change de cadre, mais pas sans acheter nos premières cartes postales (depuis le début du séjour nous avons croisé un nombre incalculable de boîtes aux lettres mais jamais de cartes postales donc on en profite).

Là, les choses vont un peu capoter, je vous préviens. Nous allons voir un temple, croyant voir le sanctuaire aux lanternes. Il y a effectivement des tas de lanternes partout MAIS une fois de retour, je me rends compte que ce n'était pas le bon endroit. De toute façon, on commence à avoir vu énormément de temples et la magie opère moins qu'au début. Nous décidons donc d'aller visiter le vieux Nara, Naramachi. Mallo regarde sur son téléphone et voit qu'il faut reprendre le train. On marche un moment pour rejoindre la gare avant de prendre le train qui nous mène à destination. Une fois sur place, on marche à nouveau et là, c'est la déception. Trois pauvres baraques et rien à manger. Je suis un peu dépitée. Tant pis, on reprend le train vers Osaka. Là, je vois qu'il s'arrête à Tennoji. Parfait ! J'ai envie de visiter le temple et un jardin, ça tombe bien. Le jardin est fermé suite au typhon... Bon, il reste toujours le temple. Il est simple en apparence mais quelle claque à l'intérieur ! Les statues, les peintures, l'encens, c'est super mystique et je trouve l'ambiance espérée un peu plus tôt dans la journée. C'est parfait pour le dernier temple de notre voyage. Une fois de plus, il va être 16 heures et je n'ai pas mangé. Nous sommes proches de Shinsekai, le "nouveau monde" donc nous allons visiter l'endroit.

IMG_20180912_153832

Malheureusement, nous ne trouvons pas notre bonheur culinairement parlant. On retourne vers l'hôtel et, bien sûr, je commence à me sentir mal. On tente de voir si le resto repéré pour le soir-même est déjà ouvert mais c'est un échec. Par chance, en arpentant les rues, on finit par trouver un petit café sympa sur le thème d'Alice au pays des merveilles. Je mange un gâteau mille-crêpes et Mallo un mont blanc.

IMG_20180912_164208

On a l'impression de faire un goûter bien traditionnel et ça fait tellement de bien de manger. Après un passage express à l'hôtel pour préparer la journée du lendemain, nous ressortons pour manger des kushikatsu. Pour l'anectode, nous avons découvert qu'il y avait deux Naramachi dans le même secteur. L'endroit où nous sommes allés en train... et un autre endroit à deux pas des temples visités le matin même. Quand ça veut pas, ça veut pas...

IMG_20180912_192050

Au programme, 17 brochettes à la viande, au poisson et aux légumes. Ce n'est pas le meilleur repas du monde mais ça fait plaisir après une journée un peu ratée. En plus, le restaurateur nous offre des brochettes à la pizza. Sans doute en l'honneur de nos origines italiennes...

Après ce bon repas, nous allons faire un tour de grande roue. Le magasin Don Kihōte a une grande roue au deuxième étage.

IMG_20180909_204659

Je n'étais pas hyper fière là-dedans mais ça donnait une autre image d'Osaka.

IMG_20180912_203214

Après toutes ces émotions, nous avons visité un peu la boutique et découvert un rayon KitKat absolument dingue ! Il y en a pour tous les goûts : cheesecake, sake, wasabi, pomme, melon, et j'en passe. Malheureusement, nous n'avons pas la place dans nos bagages pour en prendre. Tant pis, nous rentrons à l'hôtel pour profiter de notre dernière nuit à Osaka.

 

Posté par alongua à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2018

Jour 10 : En route pour Sapporo

C'est déjà notre dernier jour à Osaka et je suis triste de quitter cet endroit. On parcourt nos quartiers préférés, Namba et Shinsaibashi. C'est drôle de voir les salles de jeux pleines de petits vieux qui jouent au pachinko. On en profite pour visiter un magasin de disque assez énorme mais les CD sont vraiment chers au Japon ce qui nous calme vite. On retrouve ensuite Mouloud pour le déjeuner. Au programme : ramen, gyoza et karaage, ça manquait à notre voyage culinaire.

IMG_20180913_121121

Après manger, nous repassons à l'hôtel récupérer nos bagages avant de nous mettre en route pour l'aéroport. On attend pour prendre un train direct histoire de gagner du temps. Une fois installés, une annonce nous indique que le train va s'arrêter avant le terminus. On descend à l'endroit indiqué...  pour prendre le train que nous avons laissé passer un peu plus tôt. Ce train s'arrête dans un village puis il faut prendre une navette. Mallo et moi avions "légèrement" oublié que le typhon avait envoyé un pétrolier exploser le pont qui relie l'île sur laquelle se trouve l'aéroport. Je commence à stresser d'arriver en retard. Le bus s'arrête, on descend et là, le papy qui sort les bagages de la soute nous dit que nous ne sommes pas encore arrivés à notre terminal. Je vois l'heure tourner et j'angoisse. On finit par arriver, bien à la bourre, on laisse nos bagages en soute histoire de gagner du temps à la sécurité. Là, tout est très détendu. Personne ne me casse la tête parce que j'ai une bouteille d'eau et on ne vérifie pas mon passeport 56 fois. Ça fait tout drôle. On embarque dans l'avion et là, je me mets à paniquer de façon complètement irrationnelle. Je crois que le fait de décoller d'une île artificielle qui a été touchée par un violent typhon pour me rendre à un aéroport qui vient d'être frappé par un gros tremblement de terre me percute enfin. Par chance, le décollage se passe bien et on arrive rapidement à Chitose.

Une fois nos bagages récupérés, on prend deux trains puis on marche un peu pour arriver à l'hôtel. L'endroit ne fait franchement pas rêver. C'est vraiment étrange après les surclassements des premiers jours. On s'habitue vite au faste. On décide de rallier le centre-ville pour se requinquer. Là, de larges boulevards caractéristiques des villes qui risquent d'être enneigées nous accueillent. Il y a d'énormes buildings de part et d'autre mais la plupart des enseignes gigantesques sont éteintes. Le tremblement de terre a vraiment mis un coup à la région. D'ailleurs, nous venions dans le coin pour la fête de l'automne et nous trouvons le parc Odori désert. La fête a été repoussée. Même la tour télé est éteinte...

Mais bon, on ne va pas sortir les violons pour autant. Si les Japonais ne se laissent pas démonter par toutes ces catastrophes naturelles qui les frappent, alors, mon moral non plus. J'ai encore une longue liste de plats à goûter et certains sont typiques de la région. On se pose sur un banc et je recherche un endroit où manger un soup curry. Je trouve un petit restaurant en sous-sol avec une petite file d'attente. Parfait ! La serveuse me demande si je veux un bavoir. Après deux secondes de bug, j'accepte volontier. Je ne sais pas manger proprement, soyons réalistes ! 

IMG_20180913_211623

Ce plat est fantastique ! Il n'y a que des légumes dans ma version et je ne pensais jamais me régaler autant avec de la courge ou de la pomme de terre. Je suis reboostée. Pour la petite histoire, ce plat est disponible à différentes intensités de piment. J'ai opté pour la version de base évaluée à 5/40. Mallo a fait de même par erreur. Essayez de manger trop épicé pour vous dans un pays où il est extrêmement mal vu de se moucher et vous aurez une bonne idée de Mallo face à son repas. Une fois de plus, j'ai beaucoup ri.

Après le repas, on marche un peu dans Susukino avant de retourner à notre hôtel. Demain, une grosse journée nous attend.

 

Posté par alongua à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]