Après un petit déjeuner royal, on retourne à Otaru qu'on prend le temps de visiter cette fois.

IMG_20180915_083932

On commence par le marché au poisson car je rêvais d'y manger un Donburi au crabe.

IMG_20180915_133522

On marche ensuite le long du célèbre canal avant de reprendre le train pour Sapporo.

IMG_20180915_142247

On galère un peu à rejoindre notre airbnb car la fête de l'automne a commencé ce qui bloque le tram sur une portion. J'avoue qu'un policier m'a donné plein d'explications mais les histoires de sens des aiguilles d'une montre et que sais-je encore en japonais, c'est un peu trop évolué pour la débutante que je suis. Nous nous rendons à l'appartement à pied. Quitter Niseko pour arriver dans une zone pleine d'immeubles tout gris, ça fait franchement bizarre. D'autant plus qu'il y a un classeur complet de règles à respecter ce qui fait qu'on se sent très peu chez nous.

Peu importe, on ne se laisse pas démonter et on va profiter pleinement de la fête de l'automne. Après tout, c'est ce qui a motivé notre voyage à Hokkaido. Je commence par une croquette de pomme de terre absolument délicieuse. On enchaîne ensuite sur une assiette de fromage. Mallo commande un verre de vin japonais et le type au bar le dévisage comme s'il avait commandé un bol de pisse. Après cinq minutes de recherche intensive, le type arrive avec un verre de vin plutôt cher et, a priori, franchement pas terrible. De mon côté, j'ai opté pour une valeur sûre. Je suis au pays de la bière, dans une ville jumelée avec Munich donc j'en profite ! Je commande ensuite un feuilleté à la courge que j'ai adoré. La courge du coin est un peu sucrée et dans cette petite pâte feuilletée, j'avais l'impression d'engloutir une belle part de galette des rois. De son côté, Mallo s'est laissé tenter par une brochette de bœuf. Il faut dire que le vendeur avait du bagout. On a parlé un peu avec lui en japonais et il était tout fier de nous dire qu'il parlait un peu français. Il s'est mis à crier dans toute la rue "Au bon Japon !". Il était convaincu que j'étais prof et quand j'ai tenté de lui dire que j'étais traductrice (en anglais), il a décidé que j'étais un transformer. On a vraiment beaucoup ri. Et Mallo a mangé le meilleur bœuf du séjour pour une somme très modeste, ce qui ne gâche rien. On termine le repas sur une petite touche sucrée avec un mix de pudding et de glace au melon. 

Une fois le ventre bien rempli, on décide de se rendre sur le mont Moiwa qui offre un des trois plus beaux paysages de nuit au Japon (avec Kobe et Nagasaki).

IMG_20180915_210942

C'est vraiment saisissant. Et encore, il y a toujours pas mal de lumières éteintes dans le but d'économiser l'énergie. La cloche au premier plan est la cloche des amoureux. C'est également un endroit parfait pour attraper des Pokemons sur son téléphone. J'ai vraiment aimé cet endroit et je ne regrette pas d'avoir d'avoir pris le téléphérique et un autre machin volant pas rassurant du temps. On rentre ensuite à notre appartement pour une bonne nuit de sommeil.